DANS LE MUSCADET, CHEZ GUILBAUD FRÈRES « Un sentiment partagé, comme de nombreux vignobles »

Les vendanges ont débuté le 04 septembre par le Château de la Pingossière à Vallet et se sont terminées mi-septembre, « le jour où nous avons commencé celles de 2016 », déclare Pascal Guilbaud.
« La demi – récolte annoncée suite aux gels des 25, 26 et 27 avril s’est confirmée, toutefois les raisins sur les vignes non gelées sont restés dans un état sanitaire parfait.
Les degrés alcooliques de 12 % minimum et l’acide malique de niveau idéal nous laissent présager d’un millésime de grande qualité ». Des vins qui seront assurément destinés à des élevages “sur lie”, technique qui prend tout son sens dans cette maison où on laisse le temps.

Un mot des propriétaires du Domaine :
Pascal Guilbaud, 3ème génération de la Maison créée par son père et son grand-père en 1927, perpétue la devise familiale.
“Élevé dans le monde du vin, j’ai des souvenirs assez fantastiques dans ma vie de petit garçon, la polyvalence du métier m’a directement intéressé. Je ne pouvais pas imaginer autre démarche que qualitative, car le produit fini ne tolère aucune médiocrité. Le terroir se décline au pluriel : terroirs, j’y tiens beaucoup car on connaît trop le muscadet comme un produit uniforme, nous faisons des muscadets propres à chaque terroir, avec chacun leur identité. La vie vous entraîne, le vin vous entraîne”.

Dit bericht is geplaatst in Internationaal, Nieuws. Bookmark de permalink.