EN ALSACE, AU DOMAINE PAUL BLANCK & FILS “De belles journées de vendanges en ce début septembre 2017”

« Les vendanges ont démarré le lundi 4 septembre avec les Pinot noir, décuvés 10 jours plus tard, des raisins sains et mûrs avec une belle acidité mûre. Ont suivi les belles vignes d’Auxerrois, l’extraction de jus était plus faible que d’habitude. Certaines parcelles de Gewurztraminer sont récoltées mi-septembre au vu de leur superbe maturité et de leur faible charge due au gel, puis les cépages précoces, Chasselas et Muscat, rentrent. Les nuits fraîches et les matins ensoleillés permettent aux maturités d’avancer doucement, les moûts sont fruités et de belle fraîcheur.
Les Pinot Gris classiques(Patergarten), sont sains, ne craignent pas les petites pluies (des averses courtes, parfois de grêle), leur belle densité associée à une superbe acidité équilibrera le vin pour donner de beaux vins de repas.
À la suite des Crus, les premiers Riesling Grands Crus, des vins de terroir qui s’annoncent superbes, à suivre….
Le printemps a été tourmenté, le vent et les températures en dents de scie fin mars ont brutalisé les vignes, qui ont subi gel, boarmie, rameaux arrachés. Les petites pluies après les pics de températures caniculaires pendant l’été ont été bénéfiques pour la vigne alsacienne, évitant la sécheresse.
Le millésime est précoce, de belle facture malgré une récolte minime » d’après Philippe Blanck.

Un mot sur les propriétaires du Domaine :
“Notre objectif est de créer des vins uniques de plaisir et de gastronomie pour les connaisseurs du monde entier. Je suis l’imprésario d’un artiste…”, affirme Philippe Blanck, et l’artiste c’est son cousin germain Frédéric.
Avant la dégustation, séance de Gi Gong, gymnastique traditionnelle chinoise : Philippe apprend aux gens à “respirer, à retrouver le calme et l’apaisement, l’harmonie”.

Dit bericht is geplaatst in Internationaal, Nieuws. Bookmark de permalink.